Solution de signature électronique

En plus de chiffrer les e-mails, SEPPmail permet également une signature conforme à la RFC. L’authenticité et l’intégrité des données ou de l’e-mail envoyé peuvent être obtenues et rendues possibles par l’apposition d’une signature électronique. En outre, la signature est utilisée pour distribuer la clé publique de l’expéditeur, qui est requise pour crypter l’e-mail adressé à l’expéditeur.

Ceux qui se familiarisent avec ces thèmes de «l’infrastructure à clé publique» (PKI) et du chiffrement du courrier savent que le déploiement de certificats à l’échelle de l’entreprise exige des efforts administratifs considérables. Ceux-ci doivent être demandés pour chaque utilisateur et installés sur les machines clientes respectives. Par la suite, les collaborateurs concernés doivent être formés. Cependant, cela ne garantit pas que la technologie soit acceptée et utilisée.

Grâce à la solution innovante SEPPmail, l’ensemble du processus PKI peut désormais être considérablement accéléré. Il suffit donc de définir qui doit signer les e-mails. Toutes les autres étapes sont effectuées automatiquement par SEPPmail.

Génération de certificats

L’appliance demande automatiquement un certificat de l’autorité de certification accréditée pour le premier courrier sortant de l’utilisateur. L’e-mail est alors automatiquement signé au nom de l’utilisateur, confirmant ainsi son origine et son intégrité.

Si le certificat est obtenu à partir du MPKI, la paire de clés est générée sur l’appliance SEPPmail et seule la clé publique à signer est transmise à l’autorité de certification de confiance. La clé privée sensible ne quitte jamais la passerelle Secure E-Mail et, comme l’ensemble du matériel de la clé, elle y est stockée dans une zone sécurisée.

Signature automatique:

Les messages sortants peuvent être automatiquement signés au nom de l’expéditeur. Ce processus peut être facilement adapté à la politique de l’entreprise grâce à l’ensemble de règles intégrées. Il peut dépendre de certaines conditions préalables ou de la consultation d’un annuaire LDAP.

Signature manuelle:

La signature des messages individuels peut également être forcée avec le plug-in Outlook ou avec des requêtes spécifiques dans l’objet du message.